La civilisation, ma mère !


de

La civilisation, ma mère !… est le portrait vif d’humour d’une mère aimée et aimante qui se heurte avec entrain aux multiples progrès de la modernité. Née orpheline, pauvre et mariée très tôt à un homme plus âgé qu’elle, condamnée à remplir son rôle d’épouse au foyer, l’héroïne va apprendre à lire et écrire dans une société marocaine,  traditionnelle et conservatrice. Elle participera avec enthousiasme aux luttes pour l’indépendance du Maroc  et pour la libération de la femme arabe.

Parue en 1972, cette œuvre du patrimoine littéraire africain, habilement servie par une prose poétique, mérite, par la confrontation de deux mondes qu’elle met en scène, d’être l’un des points de passage des espaces littéraires maghrébins et  subsahariens aux nombreux référents communs. Roman de la libération de la femme et du refus de la fatalité, la civilisation, ma mère, !… est aussi l’aventure d’une nouvelle naissance africaine qui demeure une préoccupation actuelle.

Né en 1926 au Maroc, Driss Chraibi s’installe en France à partir de 1945 pour ses études ? Révélé par son roman Le passé simple en 1954, il est l’auteur d’une œuvre importante, tour à tour féroce et ironique, abordant des thème comme la colonialisme, l’immigration ou encore la place de la femme dans la société traditionnelle marocaine.

Décédé en 2007, Driss Chraibi est l’un des grands écrivains marocains de langue française.

Prix: 2500 Fcfa 4 euro

Commander

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...