Ce jour que je n’oublierai jamais


de

Le vingt-et-un octobre 2016 est un jour noir pour les Camerounais. Ce jour-là, la rupture d’un pont sur la route Yaoundé-Douala bloqua la circulation entre les deux capitales du Cameroun. Aussitôt, un flot inattendu de voyageurs se déversa sur la gare ferroviaire de Yaoundé peu préparée à accueillir une telle foule. «…La traversée du viaduc se déroula sans anicroche, mais juste après, nous fûmes surpris de constater que le wagon était envahi d’une fumée à l’odeur étouffante. On ne le savait pas, mais le train venait d’entamer une partie périlleuse de son parcours : l’axe Maloumé– Eseka. Une section du tronçon longue de 32 kilomètres qui présente un tracé sinueux comportant : 4 viaducs, 3 tunnels et 111 virages avec des rayons allant jusqu’à 120 mètres. Une vraie piste de course automobile, un axe délicat pour les pilotes.

Franck Foute est un jeune journaliste camerounais qui travaille dans un magazine culturel en ligne à Yaoundé. Il fait partie des rescapés du terrible accident ferroviaire du 21 octobre 2016 sur le tronçon Yaoundé-Douala. Avec ses mots et ses émotions, il nous retrace les faits marquants de cette terrible journée.

 

Prix: 3000 Fcfa, 8 euro

Commander

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...